La sectorisation des collèges au service de la mixité sociale

  • 17 janvier 2017
  • Mis à jour le 3 mars 2017
  • Scolaire

Les modifications de sectorisation proposées pour cinq arrondissements lors du Conseil de Paris de janvier 2017 ont été votées. Précisions sur cette nouvelle sectorisation. 

Partager cet article

  • Une nouvelle sectorisation des collèges dans cinq arrondissements parisiens

Collèges : des modifications de la sectorisation 

Actuellement, comme pour les écoles publiques du premier degré, les élèves des collèges publics sont scolarisés dans un établissement en fonction de leur lieu de résidence.

En vertu de la loi de décentralisation du 13 août 2004, le Conseil de Paris définit un «secteur scolaire» pour chaque collège. Le découpage des secteurs à Paris étant indépendant de celui des arrondissements, le secteur d’un collège peut donc se déployer sur plusieurs arrondissements quand cela se justifie.

Lors du Conseil de Paris des 30, 31 janvier, un projet de délibération concernant une modification de la sectorisation des collèges sur plusieurs arrondissements a été votée. Il s'agit de faire correspondre au mieux les capacités d’accueil des établissements avec le potentiel d’élèves résidant dans chaque secteur et de les adapter aux évolutions démographiques.

Paris est l'académie où la ségrégation sociale est la plus forte

Alexandra Cordebard,
adjointe au maire chargée des affaires scolaires

Autre objectif : renforcer la mixité sociale. «Paris est l'académie où la ségrégation sociale est la plus forte de France», explique Alexandra Cordebard, adjointe au maire chargée des affaires scolaires. La Ville a donc profité d'une proposition de l'académie concernant des «secteurs multi-collèges» pour engager cette nouvelle sectorisation qui vise à renforcer l'attractivité de certains collèges.  

Ce vote fait suite à une concertation entre les mairies d’arrondissement, les communautés éducatives des collèges (chefs d’établissement et fédérations représentatives de parents d’élèves) et les partenaires institutionnels (académie de Paris).

Pourquoi une modification de sectorisation dans certains arrondissements ?

Les modifications de sectorisation proposées pour la rentrée de septembre 2017, visent, comme chaque année, à faire correspondre au mieux les capacités d’accueil des établissements avec le potentiel d’élèves résidant dans chaque secteur et de les adapter aux évolutions démographiques.

Ces modifications vont avant tout permettre de préparer la rentrée 2017 dans de bonnes conditions et de prévoir:

  • l’allocation des dotations horaires des établissements,
  • le mouvement des enseignants,
  • l'information des familles le plus tôt possible dans l’année du ou des collèges dont dépendront leur enfant.

Un objectif majeur : améliorer la mixité sociale 

Malgré le travail lancé ces dernières années, certains établissements sont touchés par des phénomènes de ségrégation sociale et scolaire.

Le renforcement de la mixité sociale et scolaire dans les collèges est un objectif partagé par la collectivité et les services de l’État.

Une meilleure liaison CM2/6e 

Cette liaison permet une meilleure transition entre l’école primaire et le collège et une continuité pédagogique au sein du «cycle 3» (qui comprend les classes de CM1, CM2 et 6e) bénéfique à la réussite des élèves.

C’est ainsi que les mesures de sectorisation proposées dans les 11e et 14e arrondissements ont vocation à finaliser la liaison du cycle 3 de l’école élémentaire 109 avenue Parmentier avec le collège Lucie-et-Raymond-Aubrac (11e), et à l’améliorer entre l’école élémentaire 5 rue Prisses-d’Avennes et le collège Alphonse-Daudet (14e).

Des mouvements de sectorisation stables dans la durée

La multiplication de mouvements de sectorisation de faible envergure peut générer des effets contre-productifs sur le long terme.

Dans ce projet de délibération, les mouvements de sectorisation ne seront effectués que lorsque cela est indispensable afin de stabiliser pour les familles, les lieux de scolarisation de leurs enfants tout en adaptant au mieux l’offre aux besoins scolaires.

C’est le sens du projet proposé pour le 17e arrondissement : le dynamisme démographique, les capacités d’accueil insuffisantes de certains établissements, l’ouverture du collège de la Rose-Blanche et l’importante transformation urbaine induite par la ZAC des Batignolles imposent un changement de la sectorisation des collèges à la rentrée prochaine.

Ce projet doit permettre de rééquilibrer les secteurs des collèges de l'arrondissement et en particulier du collège Boris-Vian qui s’étend actuellement presque exclusivement entre le boulevard périphérique et les boulevards des Maréchaux.

La mise en œuvre de secteurs multi-collèges 

La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République a ouvert la possibilité de créer des secteurs multi-collèges pour favoriser la mixité scolaire et sociale.

Paris souhaite participer à la mise en place de « secteurs multi-collèges », proposés par le ministère de l’Éducation nationale, comme 46 départements français.

À l’issue d’un processus de concertation avec les mairies d’arrondissement, les communautés éducatives des collèges et les écoles des secteurs concernés, deux arrondissements ont été retenus pour la mise en place de secteurs communs à plusieurs collèges:

  1. le 18e arrondissement pour deux sites "multi-collèges" constitués des établissements suivants :
  • collèges Gérard-Philipe et Marie-Curie
  • collèges Antoine-Coysevox et Hector-Berlioz

2. le 19e arrondissement pour un site "multi-collèges" constitué des établissements suivants:

  • collèges Edouard-Pailleron et Henri-Bergson

Des moyens renforcés

Cette nouvelle sectorisation va s'accompagner de moyens supplémentaires. Les élèves des secteurs «multi-collèges» seront ainsi 25 par classe au maximum et des options supplémentaires, notamment pour les langues, devraient être proposées. «Nous sommes dans une phase de co-construction avec la communauté éducative, dont les parents d'élèves. Tout n'est pas encore bouclé», précise Eric Lejoindre, maire du 18e arrondissement. «La mise en place de cette nouvelle sectorisation sera bénéfique pour tous les enfants concernés», estime Alexandra Cordebard. Cette initiative a déjà été testée avec succès dans d'autres départements de l'Hexagone, comme par exemple en Indre-et-Loire.

La Ville renforce aussi les moyens consacrés aux projets éducatifs pour ces collèges : dispositif Actions collégiens, résidences d'artistes (dans le cadre de L'Art pour grandir) mais aussi des dotations supplémentaires.

Dernière mise à jour le vendredi 3 mars 2017
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris