La piste d'athlétisme sur la Seine: les dessous de sa construction 

Ce 23 juin à 11h45 une course de 100 mètres a lieu sur une piste d'athlétisme flottante sur la Seine, installée entre le pont Alexandre III et le pont des Invalides. Des athlètes de haut niveau, notamment Teddy Riner, le champion de Judo, sont attendus. Cette course donnera le coup d'envoi des Journées Olympiques. Mais comment elle tient cette piste ? 

156 mètres de long pour 15 mètres de large, ce sont les dimensions de cette piste d'athlétisme totalement inédite. "C’est une embarcation, comme un établissement flottant constitué de 96 pontons", explique Arnaud Mennesson, qui organise les deux journées olympiques pour la Ville de Paris.

La piste peut accueillir 300 personnes à un instant T. L'accès sera donc régi par un système de compte et décompte. Sur place des démonstrations sportives mais aussi artistiques vous attendent. Mais aussi juste le plaisir de marcher sur la Seine.

Vivez en images le montage de la piste

Chacun des pontons mesure 12 mètres de long par 2,50 mètres. Ce sont des pontons de marine utilisés dans des ports pour créer des pontons éphémères.

Les 96 pontons vont être assemblés par boulonnage les uns aux autres pour créer l'ensemble de l'édifice. Le tout sera habillé d’une couche de bois de 2 cm d’épaisseur et recouvert du platinage qui donnera le revêtement piste d’athlétisme. 

L’édifice est accroché à un côté de la Seine par trois pontons .

Une trentaine de "corps morts", de deux tonnes chacun, sera posée au fond de la Seine, avec une chaine et des bouées et raccordé à chaque ponton pour assurer la stabilité de l'ensemble.

C'est une installation jamais réalisée dans ces dimensions. Et c'est aussi une installation artistique. Elle s'inspire des superbes pontons flottants installés par Christo sur le lac d'Iseo, en Lombardie (Italie) en 2016.

Le timing d'une installation spectaculaire

Lundi 19 juin au matin des camions  arrivent du sud de la France, chargés des 96 pontons et au fur à mesure les pontons sont descendus dans l’eau. 3 morceaux de 50 m chacun sont construits jusqu'au 22 juin midi

Du 22 juin à 14h au 23 juin 6h: les corps morts de 2 tonnes chacun, sont installées dans l'eau. Le premier bloc est déplacé avec des bateaux pousseurs et accroché au corps morts et ainsi de suite pour les 3 autres blocs qui sont assemblés ensemble. jusqu'au 23 6h du matin 

Le 23 juin à 6h le tout est constitué c'est l'heure des derniers préparatifs de l'habillage et surtout de la visite de la commission de sécurité pour s’assurer que tout est en ordre et peut accueillir le public.





Dernière mise à jour le vendredi 23 juin 2017
Crédit photo : © Ubibene – Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.