Halle Freyssinet : les travaux commencent

La Halle Freyssinet accueillera dès 2016 le plus grand incubateur du monde. Cette future locomotive de l’entrepreneuriat, créée en partenariat avec la Ville de Paris, et co-financée par la Caisse des Dépôts et Consignations et par Xavier Niel, a vu ses travaux débuter.

Ce nouvel incubateur qui représente le plus grand incubateur au monde accueillera 1 000 start-up innovantes, tous secteurs confondus. Ces start-up bénéficieront d’un espace de travail unique, sur plus de 30 000 m2 pour émerger et transformer leurs projets innovants en véritables entreprises de rang mondial.

Ce projet inédit qui représente une 1ère mondiale a pour objectif de permettre le développement d’une nouvelle génération d’entreprises qui seront les succès de demain et dont la France a besoin pour rayonner à l’international et renforcer sa compétitivité.

La Halle Freyssinet, un monument préservé au service de l'innovation

Dans la lignée de sa politique d’appui à l’économie numérique et aux startups, la Ville de Paris soutient l’implantation d’un incubateur dans la Halle Freyssinet. Cette nouvelle structure viendra compléter le tissu actuel d’incubateurs et de pépinières mis en place par la Ville de Paris.

Le bâtiment aura vocation à accueillir un millier de startups ainsi que des services et équipements à usage mutualisé. Les proportions du bâtiment permettent d’en faire un lieu de la métropole numérique à résonnance internationale. 


Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Ce projet de grand incubateur numérique à la Halle Freyssinet est financé en grande partie par des investisseurs privés.

La mairie de Paris, qui dispose d'un droit de préemption, a racheté la Halle Freyssinet et ses alentours immédiats à la SNCF et a revendu le bâtiment au consortium formé par Xavier Niel et la Caisse des dépôts pour 70 millions d'euros. Le projet de réhabilitation de la Halle représente un budget d'environ 160 à 170 millions d'euros. La Caisse des Dépôts et des Consignations apportera son concours au financement de ce projet à hauteur de 5% à 10%.

La rénovation a été confiée à l'architecte Jean-Michel Wilmotte : elle conciliera préservation de l'édifice et nouvelle ambition architecturale. Les travaux, débuteront durant l'été en vue d'une livraison en 2016.

Installée sur plus de 30 000 m2,ce nouvel incubateur sera un espace unique pour favoriser l’émergence des nouveaux talents : il y accueillera entre autres, des espaces dédiés comme des espaces de coworking, un fablab, un grand auditorium, des salles de réunions de trois à six personnes, des larges espaces de travail, un immense bar restaurant ouvert 24h/24, autant de lieux de rencontres, d’échange et de liberté.

Jean-Michel Wilmotte a imaginé ce nouveau site autour d’une architecture de containers rappelant l’histoire ferroviaire du lieu pour favoriser l’échange, l’émulation, le partage.

Unique par sa taille et sa modularité, ce nouvel incubateur participera à faire de Paris, ville numérique, la capitale la plus innovante d’Europe.

Historique de la Halle Freyssinet : un site hors du commun

Halle Freyssinet

La Halle Freyssinet est un témoin de l'ancienne activité ferroviaire du Quartier Paris Rive Gauche. Ce bâtiment élégant a été conçu en 1927 par Eugène Freyssinet qui y expérimentait ses deux inventions, le compactage du béton par vibration et le béton précontraint : déjà, le site était lié à l’innovation. La conception du bâtiment était également innovante pour l’époque : trois longues nefs, de grandes verrières, des voûtes de voile mince en béton armé, des auvents extérieurs qui courent le long des façades, ces innovations techniques mises en oeuvre se doublent d'une dimension esthétique.

La Halle Freyssinet, qui appartient à la SNCF, a été exploitée par le Sernam jusqu’en 2006 puis laissée à l’abandon. La Ville de Paris s’est engagée dès 2001 pour la conservation et la réutilisation de ce patrimoine pour en faire un lieu accessible et ouvert aux Parisiens recréant du lien entre le nouveau quartier de Paris Rive Gauche et l’ensemble du 13è arrondissement

Particulièrement sensible à la valeur patrimoniale de la halle, la Ville a décidé dès 2001 de renoncer à sa démolition et s’est opposée au projet d’implantation du TGI par l’Etat qui ne garantissait ni sa conservation ni son intégration dans le quartier.

Le désenclavement de la halle est en effet un enjeu majeur afin de recréer des liens entre le nouveau quartier de Paris Rive Gauche aménagé par la SEMAPA et le tissu ancien du 13è arrondissement, de rendre ainsi un morceau de ville à ses habitants et de faciliter leurs déplacements.


La Halle Freyssinet est un témoin de l'ancienne activité ferroviaire du Quartier Paris Rive Gauche. Ce bâtiment élégant a été conçu en 1927 par Eugène Freyssinet qui y expérimentait ses deux inventions, le compactage du béton par vibration et le béton précontraint : déjà, le site était lié à l’innovation. La conception du bâtiment était également innovante pour l’époque : trois longues nefs, de grandes verrières, des voûtes de voile mince en béton armé, des auvents extérieurs qui courent le long des façades, ces innovations techniques mises en oeuvre se doublent d'une dimension esthétique.

La Halle Freyssinet, qui appartient à la SNCF, a été exploitée par le Sernam jusqu’en 2006 puis laissée à l’abandon. La Ville de Paris s’est engagée dès 2001 pour la conservation et la réutilisation de ce patrimoine pour en faire un lieu accessible et ouvert aux Parisiens recréant du lien entre le nouveau quartier de Paris Rive Gauche et l’ensemble du 13è arrondissement

Particulièrement sensible à la valeur patrimoniale de la halle, la Ville a décidé dès 2001 de renoncer à sa démolition et s’est opposée au projet d’implantation du TGI par l’Etat qui ne garantissait ni sa conservation ni son intégration dans le quartier.

Le désenclavement de la halle est en effet un enjeu majeur afin de recréer des liens entre le nouveau quartier de Paris Rive Gauche aménagé par la SEMAPA et le tissu ancien du 13è arrondissement, de rendre ainsi un morceau de ville à ses habitants et de faciliter leurs déplacements.

Le quartier Paris Rive Gauche se développe

Le projet de la Halle Freyssinet intervient dans un contexte de renaissance de tout le quartier Paris Rive Gauche, avec notamment un travail sur la recherche et l’innovation.

Une étude comparative des sites à Paris et en proche banlieue, a fait ressortir les atouts du nouveau quartier dit Rive Gauche qui réunit à la fois les acteurs et les conditions nécessaires à la constitution d’un écosystème de l’innovation numérique. Ce quartier fédère déjà une taille critique d’acteurs de l’innovation dans le numérique et les nouvelles technologies (universités prestigieuses, BNF, laboratoires, grands groupes et startup). Ainsi la Halle Freyssinet viendra compléter l’offre déjà existante dans le quartier et s’intégrera dans un territoire déjà fortement tourné vers le numérique et l’innovation.

  • Avec ses deux universités (Paris Diderot et Université Pierre et Marie Curie), le quartier Rive Gauche concentre une présence dense de chercheurs et d’étudiants de troisième cycle engagés dans l’innovation.
  • Le quartier dispose également de structures telles qu’incubateurs, pépinières et hôtels d’entreprises qui accueillent et accompagnent de jeunes entreprises technologiques : L’immeuble Berlier avec en son sein, l’incubateur/pépinière Paris Innovation Masséna XIIIe, dédié au numérique sur 3 000 m²
  • l’immeuble Watt (ou BioPark), qui appartient aussi à la Sagi, est un hôtel d’entreprises qui dispose de 13 000 m² de bureaux tous secteurs et de 18 000 m² de laboratoires initialement équipés pour des entreprises de biotechnologies. Il offre des services communs (amphithéâtre, restaurant).
  • Le Quartier est également susceptible d’accueillir de nouveaux partenaires scientifiques, comme le projet de déménagement de l’Inria, qui souhaite s’installer à proximité de ses principaux partenaires universitaires et scientifiques, et est intéressé par une implantation à Paris Rive Gauche.
  • Enfin, les bords de Seine accueillent également les Docks - Cité de la Mode et du Design, véritable scène ouverte de la création et de ses énergies sans cesse renouvelées, dédiée aux rencontres entre marques, designers, industries créatives, artisans et publics.

En savoir plus

>> En savoir plus sur le projet de la Halle Freyssinet : http://1000startupsparis.fr/

>> En savoir plus sur les start-up à Paris http://mystartup.paris.fr 

Dernière mise à jour le mardi 16 juin 2015
Crédit photo : ©Wilmotte & Associés SA

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris