Anne Hidalgo à Chicago et à New York

En déplacement outre-atlantique du 12 au 15 mars, Anne Hidalgo a participé au Forum Urban Waterways in the Global City, qu’elle a co-animé avec Rahm Emanuel, maire de Chicago. À New York, elle a lancé l’initiative Women4Climate du C40.

Autour du thème de l'aménagement des berges dans les grandes villes, de nombreux maires – représentant Baltimore, Buffalo, Cape Town, Dallas, Detroit, Gothenburg, Haïfa, Lahore, Memphis, Mexico, Montréal, Milan, Nashville, La Nouvelle Orléans, ou encore Shenyang – ont échangé sur leurs expériences respectives. Au cœur de leur rencontre : les enjeux et les opportunités des fleuves dans la construction de villes durables et attractives.

Représentant l'innovation française en matière de déplacement, l’équipe de SeaBubbles a pu faire la démonstration de sa solution de taxis électriques, qui sera expérimentée sur la Seine en juin prochain. « Silencieuses et alimentées à 100% en énergies renouvelables, les Sea Bubbles semblent en mesure de contribuer à renouveler le rapport des habitants des zones urbaines à leur fleuve », a salué Anne Hidalgo, au côté du navigateur et inventeur Alain Thébault à l’origine de ce projet.

Les femmes au cœur de la lutte contre le changement climatique

De nombreuses femmes maires des plus grandes villes du monde et des femmes chefs d’entreprise se sont engagées aujourd’hui à exercer leur pouvoir face au changement climatique et faciliter la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat. À l’occasion de la première conférence Women4Climate, les maires de Paris, Durban, Caracas, Mexico ou Cape Town parmi d’autres métropoles mondiales ont promis de mobiliser la nouvelle génération de leaders féminins dans ce combat contre le réchauffement climatique.

«Alors que les femmes sont la population la plus vulnérable face aux catastrophes climatiques, il est de notre devoir de préparer la génération suivante de femmes leaders. Car elles aussi, seront clés dans l’action globale face au dérèglement climatique. Avec cette initiative, nous offrirons aux jeunes femmes les plus prometteuses, les conseils, l’accompagnement et le soutien dont elles ont besoin pour que leurs projets écologiques bénéficient au plus grand nombre dans un avenir très proche» annonce Anne Hidalgo dans le texte fondateur de l'initiative.

«Chaque semaine je rencontre des jeunes femmes déterminées à changer le monde, qu’elles soient entrepreneures, dirigeantes d’ONG ou encore femmes politiques» note Muriel Bowser, maire de Washington D.C. «Cela me rassure de voir qu’elles tiennent l’avenir de nos villes et du climat entre leurs mains.»

Patricia De Lille, maire de la ville du Cap, en Afrique du Sud, témoignait pour sa part des politiques entreprises pour atténuer quotidiennement les effets des changements climatiques, au moyen de « green bonds » et de mesures incitatives auprès des entreprises pour développer l’énergie solaire, dans une région « confrontée à la pire sécheresse depuis 100 ans ». « Nous avons aussi la responsabilité de donner aux femmes les moyens d’autonomie et d’action pour se saisir de ces enjeux », a-t-elle ajouté.

À l'occasion de son déplacement, Anne Hidalgo s'est également entretenue avec Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations unies, en présence d’une délégation de maires de l’organisation mondiale des villes, Cités et gouvernements locaux unis.

photo de groupe



Dernière mise à jour le mercredi 22 mars 2017
Crédit photo : Brooke E Collins

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.