Avec Chris Ambraisse Boston, mode et handicap c'est possible

Dans le cadre de la semaine dédiée au handicap physique, Paris.fr est allé à la rencontre de Chris Ambraisse Boston. Fondateur de l'association Mode et Handicap, il est aussi créateur de mode et tente de réconcilier ces deux notions. Sa marque A&KClassics, propose des vêtements adaptés aux personnes handicapées mais aussi aux valides. Rencontre.

Chris Ambraisse Boston, créateur de mode et Samir, Modéliste

L'atelier showroom de Chris Ambraisse Boston est au bord du canal de l'Ourcq. L'endroit est calme et lumineux. Chris discute chiffon avec son modéliste Samir tandis que deux stagiaires s'affairent sur des machines à coudre.

Il nous explique: «Tout a commencé par une rencontre avec une femme handicapée dans le métro. J’étais en train de dessiner des vêtements, elle m'a complimenté et m'a demandé pourquoi personne ne pensait à faire des habits élégants et adaptés aux personnes handicapées.» Cet échange le fait longuement réfléchir. «Je ne voulais pas faire des vêtements juste pour les personnes en situation de handicap, ça aurait été encore plus stigmatisant pour eux. D'où l'idée d'une mode pour tous» explique-t-il.

Pour des personnes en situation de handicap, s'habiller peut relever du parcours du combattant

Chris Ambraisse Boston,
créateur de mode

Ainsi, Chris crée des vêtements transformables avec des systèmes de zips, velcros, aimants... Comme ces ensembles de jogging que l'on peut facilement enfiler avec un système de fermeture éclair sur toute la longueur des jambes et des manches. Il récupère des tissus de grande qualité grâce à un partenariat avec LVMH. Ses créations sont modernes, donnent envie d'être portées, avec une gamme de prix abordables allant de 30 à 300 euros. Même si la France reste très en retard dans ce domaine, la haute couture commence à s'ouvrir aux personnes handicapées, comme à la Fashion Week de Tokyo en 2015.

France Ô

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Un parcours de vie difficile, qui l'a rendu plus fort

Chris a fait un parcours sans faute: une prépa à l'Institut supérieur des arts appliqués, un passage à l'Atelier Chardon Savard et aux Beaux-Arts: «J'ai toujours voulu faire de la mode. Ça me vient de mon enfance. Je n’avais rien mais j'aimais observer les gens, comment ils étaient habillés, déjà curieux d'art, de mode, de culture. Quand tu as peu, tu rêves d’ailleurs...»

Dire que Chris a eu une enfance difficile est un euphémisme car victime avec son frère de maltraitance, il est placé à la DDASS. Il s'est mis tôt à la couture: «J’avais des chaussettes trouées, il fallait bien les recoudre». Il reconnaît avoir eu une éducation catholique: «J'en ai gardé des valeurs d'entraide, ça m'a porté. J'ai aussi été scout et ça m'a rendu débrouillard». Ceux qui le connaissent confirment qu’il ne se plaint jamais et va toujours de l'avant. On lui dit qu'il est courageux, il se dit juste persévérant.

Un projet soutenu par la Ville de Paris

Et de la persévérance, il lui en a fallu, on l'a même accusé de vouloir faire de l'argent sur le dos des handicapés! Jeune et manquant d'expérience, il a dû se battre pour imposer son concept et trouver des fonds.
«J'ai tout d'abord créé l'association Mode et Handicap, pour sensibiliser la société et l'habituer à conjuguer ces deux notions. Puis la marque A&K Classics a naturellement vu le jour en 2009». Il découvre peu après les Ateliers de Paris, un incubateur qui met à disposition de jeunes créateurs des locaux et un accompagnement leur permettant de pérenniser leur entreprise. «Je me suis dit que c'était exactement ce dont j'avais besoin. Ce n'était pas facile de monter le dossier car ils sont très sélectifs mais ça a marché. J’étais tellement heureux! À ce moment-là je bossais chez moi, je n’avais pas d’atelier.»

Chris Ambraisse Boston

Cette année en résidence lui a permis d’être cadré, de suivre des formations, de rencontrer d’autres jeunes entrepreneurs, et d'avoir de la visibilité via divers événements (salons, concours, expos-ventes, boutiques éphémères...). En 2010, il est lauréat de l'Ethical Fashion Show. «J'ai ensuite passé deux ans à Saint-Denis et puis j'ai reçu un appel d’Annick, la "maman" des Ateliers de Paris». Cette bonne fée lui apprend qu'un local de la Mairie de Paris se libère près du canal de l'Ourcq. Il reconnaît avoir toujours eu beaucoup de soutien de la Ville de Paris, que ce soit dans la recherche d'un local, l'organisation d'un défilé, la mise à disposition d'un lieu...

Une solidarité qui s'exprime dans les moindres détails

Les activités de Chris sont multiples: expositions, débats, conférences, événements de sensibilisation sur le handicap qui initient toujours des rencontres entre un public valide et non valide (écoliers, patients, professionnels...).  Et bien sûr des défilés de mode: «Je crée au moins une collection par an et organise de nombreux défilés, avec des mannequins valides et handicapés. Ça leur permet de renforcer leur confiance en eux et surtout de dépasser le handicap».
Il a récemment organisé un défilé et fait des vêtements pour des enfants de la structure Meuphine. «Ils étaient hyper contents! On a travaillé sur l'estime de soi et le vêtement. On a discuté de leurs difficultés et à partir de leurs remarques, on a pu retravailler des habits et en créer de nouveaux».

Défilé A&KClassics

Côté fabrication, le créateur travaille depuis sept ans avec Femmes A.C.T.I.V.E.S., une association de femmes en réinsertion du 93. «J'essaye de faire de l'insertion sociale, ça me tient à cœur de former et de transmettre». Adam Chevallier, 16 ans, un des stagiaires, est en seconde à l'EREA de Garches, un établissement qui accueille des élèves avec un handicap moteur: «J'ai toujours aimé la couture et avec Chris, j'ai même appris à plisser».
Quand à Samir, le modéliste, il est réfugié politique afghan. Son parcours est incroyable. D'origine afghane, il a même donné des cours de couture en Iran.  «J'ai connu des choses terribles, mais moi-aussi j'ai toujours gardé la passion de la couture et de la mode. Parfois je fais même des vêtements à l’œil, sans patronage!»

Ce qu'on peut souhaiter à Chris? Continuer tout simplement. «Je suis allé au Canada grâce à une récompense, ça m'a ouvert des perspectives pour me développer et vendre là-bas. Et je suis en train de refaire mon site internet, on pourra bientôt acheter mes vêtements en ligne».

2015_04_15 CHRIS AMBRAISSE HD-40

Semaine du handicap physique du 14 au 20 mars

À l’occasion de la Semaine nationale des personnes handicapées physiques, l’Association des paralysés de France (APF) organise une opération de collecte de fonds, jusqu'au 20 mars 2016, dans toute la France.

Ces fonds permettront à l’APF de mener à bien des projets et actions permettant de créer du lien social pour les personnes en situation de handicap moteur. Vous pouvez faire un geste solidaire lors de cette semaine sous la forme d’un don ou d’un achat, mais aussi en acceptant d’être bénévole lors de cette collecte de fonds !

Dernière mise à jour le lundi 21 mars 2016
Crédit photo : photographe Fondation EY Connect heads

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris