«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Pose de la 1ère pierre du nouvel EHPAD François 1er

Crédits photo : CASVP
[02/10/2012]

Dans le cadre du programme de modernisation des EHPAD, la reconstruction de l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes est lancé sur un terrain échangé avec la Ville de Villers-Cotterêts. D’une capacité d’accueil de 109 places, il répondra aux normes environnementales BBC et sera livré en 2014. Présentation du projet.

 Historique de l'établissement

Un EHPAD atypique

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) « François Ier », géré par le Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP) à Villers-Cotterêts (Aisne), est atypique à tous points de vue : 
- il est situé dans les dépendances du château du roi de France François Ier ;
- il existe depuis le début du XIXe siècle, d’abord sous la forme d’un dépôt de mendicité ;
- encore aujourd’hui, il accueille principalement des personnes très désocialisées, ayant eu souvent une longue expérience de la rue.

 Une modernisation indispensable

Visuel représentant FrançoisIer1.jpg 

L’établissement était devenu vétuste, notamment au regard du confort et des normes de sécurité et d’incendie ainsi que d’accessibilité aux personnes handicapées.

Par ailleurs les contraintes lié à l’inscription du site à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques rendaient impossible sa réhabilitation à un coût raisonnable.

C’est pourquoi il a été décidé de recréer l’Ehpad sur un autre site : un échange foncier a été convenu avec la Ville de Villers-Cotterêts, qui a cédé un terrain au CASVP, pour y construire le nouvel établissement, en échange de la cession des bâtiments et terrains qu’il possédait sur le site du château.

Les points clés du projet

La création d'un lieu de vie et un projet ambitieux sur le plan environnemental

 

 

Cet établissement:

- aura une capacité de 109 places d’hébergement,
- proposera des chambres individuelles de 20 m2,
- répondra aux critères du label « bâtiment basse consommation » (BBC) sur le plan énergétique, inscrit dans les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris.
- fonctionnera grâce à 85 à 90 agents du Centre d’action sociale de la Ville de Paris
- sera entièrement habilité à l’Aide sociale pour permettre de poursuivre l’accueil de personnes très démunies, mais la mise à niveau des normes de séjour permettra d’élargir l’accueil de personnes âgées dépendantes ne pouvant rester à leur domicile et qui seraient détectées aux alentours de Villers-Cotterêts

Le CASVP a délégué la maîtrise d’ouvrage à la Société d’équipement du Département de l’Aisne (SEDA) et la maîtrise d’œuvre au cabinet d’architecture Lazo & Mûre.

En savoir plus sur ce nouvel EHPAD

» Télécharger le flyer de la présentation du projet  au format pdf 

Quelques chiffres 

Le budget prévisionnel de l’opération s’élève à 21M€  dont 15 millions d’euros de subvention du Département de Paris et 7 millions d’euros de fonds propres du CASVP.

Le chantier a démarré 1 août 2012 pour une livraison envisagée 1er trimestre 2014.

Une exposition itinérante intitulée « De la maison de retraite François Ier aux Ehpad de demain » 

Cette exposition sera visible dans la médiathèque face au terrain du futur Ehpad

» Télécharger le flyer de l'exposition au format pdf 

 

Pose de la 1ère pierre en photos

La pose de la 1ère pierre de l'EHPAD françois1er a eu lieu le Mercredi 26 septembre 2012 en présence de Liliane Capelle, adjointe au Maire de Paris chargée des seniors et du lien intergénérationnel, Olga Trostiansky, adjointe au Maire de Paris chargée de la solidarité, de la famille et de la lutte contre l’exclusion, Sylvain Mathieu, directeur général du Centre d'action sociale de la Ville de Paris ainsi que Jean-Claude Pruski, maire de Villers-Cotterêts, Georges Fourré Vice président du Conseil général en charge de la solidarité et de l’autonomie, Jacques Krabal Député de la 5ième circonscription de l'Aisne et Frédéric Brassac Sous-Préfet, représentant du Préfet de l’Aisne

 

En savoir plus sur les EHPAD

En vidéo: Du château François 1er aux nouveaux EHPAD


Du château François 1er aux nouveaux ephad par CASVPCOM

Le déménagement annoncé de la maison de retraite François 1er est l’occasion, à travers une exposition réalisé par le Centre d'action sociale de la Ville de Paris, de revenir sur plus de deux siècles de prise en charge des SDF, combinant des intentions répressives comme charitables. L' exposition et le film présentent dans une deuxième partie les enjeux de la modernnisation des nouveaux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), entrepris par la collectivité parisienne depuis plueiieurs années avec la restructuration et la construction de nouveaux établissements.

Voir le dossier sur les Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) 

Vidéos

  • République : place aux jeux !

    >>Toutes les vidéos

Dossier

  • RSA : mode d'emploi

    DASES - Logo départemental du rSa pour ParisCrédits

    Le revenu de Solidarité active (RSA) garantit un minimum de ressources en complément d’un bas salaire ou en l’absence de tout revenu d’activité.

    Le revenu de solidarité active (RSA) est étendu aux jeunes de moins de 25 ans depuis le 1er septembre 2010.

    Le montant du RSA jeune, est établi sur les mêmes bases que celui du RSA généralisé. Il varie en fonction des ressources et de la situation familiale.

  • Le Crédit Municipal de Paris

    Crédit Municipal de ParisCrédits

    Le Crédit Municipal de Paris (CMP) est un établissement public communal à vocation sociale.

    Le CMP  est la plus ancienne institution financière parisienne : depuis plus de 230 ans, sa vocation est de permettre aux parisiens de faire face à un besoin de trésorerie ou à une difficulté financière passagère ou structurelle. 

  • Le Département de Paris recrute des assistants familiaux

    Assistants de vie scolaireCrédits

    Accueillir à son domicile, un enfant ou un jeune pris en charge par l’aide sociale à l’enfance de Paris, âgé de quelques mois à 18 ans, telle est la mission d'un assistant familial. Il (ou elle) lui apportera un cadre éducatif, un environnement familial stable et concourra à la mise en oeuvre de son projet de vie.