«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Economie : le double défi de l'attractivité et de l'emploi

Mairie de Paris
[29/06/2010]

L’agglomération parisienne présente tous les atouts d’une place économique de premier plan. Son attractivité repose sur la grande concentration de services et d’équipements et sur une grande accessibilité physique (plateformes aéroportuaires internationales de Roissy et Orly, gares TGV) en relation directe avec les grandes capitales européennes.

Spécialisée dans les secteurs les plus porteurs et créateurs de richesses, sa croissance reste forte, sans toutefois connaître de développement sans toutefois permettre un développement suffisant de l'emploi.

puce  Un dynamisme fort, un marché de l’emploi en difficulté


De fortes inégalités existent entre territoires dynamiques et territoires résidentiels où le marché de l’emploi est parfois très en dessous des besoins. Si la main d’œuvre qualifiée et diversifiée séduit les investisseurs, le chômage persiste dans l’agglomération à un niveau plus élevé que la moyenne nationale. Les emplois les moins qualifiés sont les plus menacés. Parallèlement aux inégalités de marchés de l’emploi, les inégalités d’accessibilité physique à l’emploi sont réelles, notamment au regard des insuffisances de transport de banlieue à banlieue. 

puce  Renforcer les pôles de compétitivité


Aujourd’hui, collectivités et entreprises organisent les filières en pôles de compétitivité, où pour la première fois elles s’associent au monde de la recherche et de l’éducation. Les actions des collectivités se concentrent sur l’aide à la création d’entreprises innovantes et favorisent l’implantation des entreprises par des dispositifs immobiliers adaptés.

Les enjeux métropolitains de l’économie et de l’emploi visent une double dynamique : maintenir et renforcer la compétitivité économique de l’agglomération au niveau international,  tout en développant une stratégie d’accès à l’emploi en cohérence avec les besoins des entreprises.
Tout cela peut s’envisager durablement avec une participation active de tous les acteurs économiques, une volonté conjointe d’assurer à la fois performance internationale, emploi local et amélioration du cadre de vie de tous.

puce Chiffres repères 


Le cœur d’agglomération génère 59% du PIB de la région.
Les 3/4 des entreprises franciliennes sont implantées dans l’agglomération dense.
2/3 des emplois de la région sont situés en agglomération dense.
60% des actifs franciliens travaillent en cœur d’agglomération.
75% des RMIstes de la région vivent en agglomération dense.

Sources : Recensement Population 1999, INSEE 2006, Price Waterhouse Coopers 2005, CAF 2006, CLAP 2004, DRTFP 2006, Apur 2007

 

» Consulter la contribution de l'Apur : Développement économique et Emploi, tensions et solidarités au coeur d'agglomération (au format PDF)

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris