«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Des enjeux communs, une vision partagée

Mairie de Paris
[29/06/2010]
Vivre en métropole, c’est vivre en milieu urbain et dense. Dans l’agglomération parisienne, comme dans toutes les métropoles du monde, les frontières entre la ville capitale et sa banlieue s’effacent peu à peu derrière les modes vies de la population.

Transports, logements, aménagement, développement durable et attractivité économique sont les éléments essentiels de la qualité de vie métropolitaine. C’est dans leur mise en cohérence et dans leur complémentarité que l’agglomération révèle sa richesse mais aussi sa complexité.


Aujourd’hui, nous ne vivons pas tous la même métropole. Alors que certains tirent profit des nombreuses commodités de la vie en ville, d’autres n’en ont pas la possibilité, faisant naître ainsi inégalités et attentes au sein de la population.
Ce constat montre qu’il est temps qu’une réflexion à l’échelle de la métropole soit menée pour l’amélioration des conditions de vie de tous.

puce Les communes de l’agglomération parisienne sont confrontées aux mêmes défis


Que ce soit en matière de transport ou de logement, l’ampleur et l’urgence des besoins nécessitent la mise en place de projets d’envergure qui ne peuvent être gérés à l’échelle des entités administratives actuelles. Les communes sont donc poussées à chercher une nouvelle organisation.
Lorsqu’il s’agit d’attractivité économique et d’accès à l’emploi, la question se pose en terme de rééquilibrage et d’efforts en vue de réduire les inégalités entre les hommes et les territoires de l’agglomération.


Les élus des différentes collectivités se sont emparés du débat et veulent faire entendre leurs voix. Nombreux sont ceux qui prennent l’initiative d’organiser des réunions, des ateliers et des conférences dédiées à Paris Métropole ou au Grand Paris. Dépassant les clivages politiques, ils dialoguent afin de développer une vision pour l’avenir de la métropole fondée sur la nécessité impérieuse d’une solidarité plus effective et sur l’espoir d’une redistribution plus significative des richesses. C’est aussi une attente forte que les débats menés à l’occasion de la révision du Schéma directeur d’Ile-de-France (SDRIF) ont permis de partager.

puce Chiffres repères 


Paris et la petite couronne représentent 6,3 % de la superficie du territoire francilien. 
59% des franciliens vivent dans l’agglomération parisienne.
La densité de population de Paris et de la petite couronne est environ 19 fois supérieure à la densité de population en grande couronne.
 Paris et la petite couronne représentent 0,6% des espaces naturels (forestiers et agricoles) de la région.

Sources : Apur 2006, DDAF 2006

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris