«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=La contribution de Paris à l'atelier « zone dense » du SDRIF

IGN
[10/11/2010]

En 2005, la révision du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France a ouvert une période de réflexion et d'échanges intenses sur l'avenir de la région. Plus qu'une simple révision du SDRIF, c'est à une évolution en profondeur de la conception de la région et de son avenir à laquelle on assiste. La Ville de Paris a apporté sa contribution.

La Ville de Paris a conduit dans le même temps la dernière phase d'élaboration de son Plan Local d'Urbanisme, qui s'appuie sur les orientations générales arrêtées dans son Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD).

A l'articulation de ces deux démarches décisives, se pose plus particulièrement la question de l'avenir du cœur de la région, de l'agglomération centrale constituée par Paris et la zone dense.

La révision du SDRIF a été l'occasion de confirmer un bouleversement des conceptions en matière de développement urbain. Si l'outil de planification stratégique régional entend être efficace et permettre dans les faits la lutte contre les déséquilibres et les ségrégations en assurant l'attractivité du territoire, il doit prendre en compte les évolutions notables qui se sont affirmées depuis plus de 15 ans dans la région.

Parmi celles-ci, les évolutions qui se jouent au cœur de l'agglomération, renforcées par l'accélération du phénomène de métropolisation, font figure d'éléments déterminants.


Pierre Mansat, adjoint au Maire de Paris chargé de Paris Métropole et des relations avec les collectivités territoriales d'Ile-de-France


» Consulter le hors-série d'Extramuros sur la contribution de la Ville de Paris au SDRIF (au format pdf)

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris