«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Culture et Education

Clichy-sous-Bois et Paris conjuguent leurs talents

3 questions à Clémentine Autain, adjointe au Maire de Paris chargée de la jeunesse (2007)

Puce municipalité Pourquoi avoir souhaité associer des groupes de Clichy-sous-Bois au dispositif Paris Jeunes Talents ?

Notre première rencontre avec les jeunes de Clichy-sous-Bois remonte à 2005, au lendemain des révoltes dans les banlieues. Les Conseils de la jeunesse de Paris avaient invité les jeunes de Clichy ainsi que d'autres venus d'Ile-de-France à débattre sur le thème " Se révolter, à quoi ça sert ? ". Depuis des liens se sont noués et nous avons voulu préserver ces relations privilégiées. C'est donc tout naturellement qu'à l'occasion de la soirée de " promotion " des lauréats des prix Paris Jeunes Talents, nous avons proposé à un jeune groupe Clichois d'assurer la première partie du concert à la Maroquinerie. Nous avons poursuivi cette coopération en associant un jeune musicien de Clichy au jury des prix. Et le 21 juin pour la Fête de la musique, Natural Ryddim, autre jeune talent venu de Seine-Saint-Denis a ouvert le concert organisé au Trocadéro avec du ragga.

Puce municipalité Quel rôle peut avoir le secteur de la jeunesse dans la coopération Paris - Clichy-sous-Bois ?


Les jeunes parisiens sont à l'origine de nombreuses initiatives à l'échelle de leur arrondissement. A Clichy je sais que des projets culturels, sportifs ou festifs sont organisés par des associations de jeunes ou à l'initiative de la mairie en direction de la jeunesse. Il y a là de belles occasions de monter des projets communs. La jeunesse peut nourrir et enrichir les projets qui seront à l'œuvre dans le cadre de cette coopération. L'objectif c'est aussi de dépasser les frontières parisiennes - fussent-elles symboliques ! Il est grand temps de dépasser le regard caricatural et stéréotypé qui enferme d'un côté la jeunesse dite " de banlieue " et de l'autre la jeunesse parisienne.

Puce municipalité Dans l'avenir, d'autres coopérations sont envisageables ?

Oui ! Les participants aux Conseils de la jeunesse y travaillent. Ils sont allés à la rencontre des Clichois à l'occasion d'une journée de débat organisée à la Maison de la jeunesse de Clichy. Ils ont également participé dans la commune de Bondy à une soirée de réflexion sur les questions de citoyenneté et de jeunesse. Il faut que ces rencontres se poursuivent. Elles pourraient aboutir à la création d'une " coordination " des jeunes d'Ile-de-France afin de promouvoir des initiatives communes. Des projets comme l'écriture d'un livre blanc ont d'ailleurs déjà été évoqués. Je suivrai ces travaux avec une très grande attention.

Mise à jour le : 29 juin 2010
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris