«« retour

Sommaire

Remerciements

Le FMAC à l'école en chiffres

Soutenir l'opération

Documents à télécharger

Partager | Imprimer | A+ | A- | A=

Le FMAC à l'école

Edition 2011-2012

Les artistes
Tania Mouraud

Née en 1942 à Paris, où elle vit et travaille.








Tania Mouraud recourt à de nombreux médias : photographie, sculpture, installation, peinture murale, et plus récemment elle travaille autour du son et de l’image. Ses préoccupations sociologiques s’organisent autour de trois thèmes privilégiés : le féminisme, le racisme et la consommation. Tania Mouraud témoigne en effet d’une relation extrêmement profonde avec les systèmes culturels et sociopolitiques. L’investigation constitue un des fils conducteurs de son œuvre polymorphe. Dans les années 1970, l’artiste s’intègre au mouvement conceptuel et minimaliste qui refuse les cadres narratifs. Elle s’interroge notamment sur le regard « de celui qui voit, l’acte de voir, l’objet vu » à travers des travaux picturaux mais aussi dans des installations vidéo. Depuis les années 1980, Tania Mouraud opte pour des techniques qui travaillent les matières et mélangent les éléments. Elle développe notamment une réflexion sur l’espace urbain, mêlant la réalité à l’invraisemblable. 

Borderland est une série photographique initiée dans la campagne ardennaise qui aborde le rapport de la photographie à la peinture. Tania Mouraud a capté les reflets déformés du paysage dans ces énormes ballots en plastique noir qui servent désormais à envelopper la paille ou le foin dans les campagnes. Dès le début du XXe siècle, des liens se tissent entre la peinture et la photographie. S’il est vrai que la photographie emprunte nombre de ses motifs à la peinture (nature morte, paysage, nu, portrait), ces deux modes artistiques se nourrissent l’un de l’autre. Avec Borderland (la zone frontière), l’artiste tente de retrouver la peinture dans la photographie. Le spectateur est confronté à une image quasi-abstraite, il distingue à peine le paysage reflété. De plus, Tania Mouraud n’a pas photographié le ballot dans son ensemble, elle nous en montre seulement un fragment. Ainsi, ce ballot, qui protège et dissimule la paille, devient un miroir où se réfléchit et se révèle à nouveau la nature.

» Agrandir l´image

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 


"Borderland"
, 2007, tirage jet d’encre pigmentaire sur papier pur coton contrecollé sur aluminium, 50 x 75 cm, acquisition  en 2008, collection du Fonds municipal d'art contemporain de la Ville de Paris© Adagp/Christophe Nöel, FMAC/ Mairie de Paris.

 

 Voir les travaux de médiation autour de l'oeuvre de Tania Mouraud  

 

Mise à jour le : 28 mars 2014
La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris