«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Actualités

Echangez votre temps à l'accorderie

Crédits photo : Mairie de Paris - graphiste Véronique Gerber
[24/04/2014]

La toute première accorderie française a ouvert en 2013, rue de Crimée, au coeur du 19e. Elle propose aux habitants du quartier d’échanger entre eux des services en fonction de leurs savoir-faire. Une heure de cours de dessin contre une heure de bricolage, soutien scolaire… sans contrepartie financière. Témoignagnes des premiers "accordeurs".

 

Elle est née au Québec en 2002. L’accorderie repose sur un principe simple et original : proposer aux habitants d’un même quartier de se regrouper pour échanger entre eux des services, gratuitement, sur la base de leurs compétences respectives. "Dès sa création, l'accorderie de la ville de Québec était un outil de lutte contre l'exclusion sociale, détaille Claudine Tremblay, membre du réseau des accorderies du Québec. Cela met chaque membre sur un pied d'égalité, et chacun se remet en action par les services qu'il rend aux autres". Des Canadiens sont venus apporter leur soutien et leurs idées pour la création de la première accorderie française dans le 19e arrondissement avec le soutien de la Fondation Macif. Il y a cinq accorderies au Québec et plusieurs milliers de membres. Parmi les projets portés par les accordeurs, des systèmes de groupements d'achats et des micro-crédits.

Une bourse de temps

Une accorderie vise à lutter contre la pauvreté et l’exclusion en renforçant les solidarités entre des personnes d’âges, de classes sociales, de nationalités et de sexes différents. Concrètement ? Un accordeur qui effectue, par exemple, une heure de dépannage informatique se voit attribuer un crédit de temps. Il peut ensuite l'utiliser comme il le souhaite pour obtenir l’un des services proposés par d’autres accordeurs de son quartier. Une façon de prouver que le monde peut fonctionner autrement, en ne laissant personne de côté. Aucun argent n'est échangé dans cette bourse de temps d'un genre nouveau. A l'accorderie, c'est l'heure qui fait office d'unité de comptage.

L'expérience québécoise en vidéo


L'Accorderie par DeclencheurEs

Débuts prometteurs pour l'accorderie de le rue de Crimée

Bruno, accordeur
Cela démarre fort à l'accorderie du 19e . En deux mois, elle comptait déjà 100 accordeurs inscrits. Les offres proposées sont très diverses. Parmi les principales: initiation à la photographie, travaux de ménage, aide au jardinage, cours d'alphabétisation... Bruno, ancien infirmier psy est l'un des premiers accordeurs. "Je viens d'aider pendant cinq heures une dame pour son déménagement", explique-t-il.

Il peut aussi rédiger un CV ou accompagner une personne à la recherche d'un emploi. En contrepartie il souhaite utiliser les 5 heures récupérées pour un cours de perfectionnement en informatique ou de petits travaux de bricolage.

Bruno accordeur
Crédits photo : Déborah Lesage

 

"On n'est pas dans l'assistanat" 

Pourquoi a-t-il choisi de tester cet échange de services innovant ? "Ici, je n'aide pas quelqu'un, j'échange des services, détaille-t-il. J'aime cette relation symétrique entre accordeurs. On n'est pas dans l'assistanat, mais dans une vraie vie de quartier." "Une accorderie cela n'est pas un troc, c'est d'abord un état d'esprit", se félicite Bertrand Delanoë. Le maire de Paris assistait à l'inauguration de l'accorderie le 15 décembre. Outils de lutte contre l'exclusion sociale et contre l'isolement, les accorderies vont de se multiplier dans la capitale. Trois devraient naître dans le quartier de Belleville, le 14e et le 18e arrondissement.
Accorderie vue extérieure 

Comment fonctionne l'accorderie ?

Après avoir rempli un bulletin d'inscription, chaque accordeur met à la disposition des autres ses compétences, son savoir-faire, sous la forme d’offres de services.  Conseils pour cuisiner, restauration de meubles, apprentissage de sports, conseils en déco, dépannage informatique, travaux de couture etc… Ces différentes offres sont présentées sur la page web de l’accorderie .  Il suffit ensuite de choisir parmi les services et de prendre contact pour un accord (quand? quel service? combien de temps?...). Puis le nombre d'heure de services sera crédité ou débité selon qu'il s'agit d'un service donné ou reçu.

Chaque échange de services est comptabilisé dans une banque de temps, selon le principe « une heure de service rendu vaut une heure de service reçu » quels qu'en soient la nature, la complexité ou l’effort reliés au service échangé. De l’aide pour faire le ménage vaut autant que du dépannage informatique, de la correction de textes, de la couture ou des conseils en décoration.

La monnaie d’échange c’est le temps et non l’euro. Le seul moment où l’argent entre en ligne de compte, c’est pour rembourser les dépenses liées à un service rendu. Par exemple, c’est l’Accordeur qui demande de l’aide pour peindre son logement qui doit fournir la peinture.

Dans la banque de temps, chaque Accordeur dispose d’un compte temps où sont inscrites les heures données et reçues. La comptabilité se fait à partir de chèques temps. Lorsqu’une personne devient Accordeur, 15 heures sont déposées dans son compte, ce qui lui permet d’échanger des services immédiatement.


Devenir accordeur, mode d'emploi

L’adhésion à une accorderie implique, de la part de chaque accordeur, une obligation morale vis-à-vis du groupe et une aptitude réelle à rendre service. Il est essentiel que chaque accordeur s’engage à participer aux échanges, par des offres et par des demandes, afin de garantir la survie du système.

Quand on est sûr de son engagement on s'inscrit directement sur place à l'accorderie et on remplit son bulletin d'adhésion. C'est gratuit. Ensuite on peut consulter les services offerts, modifier son profil, son offre ou ses demandes de services, suivre son état de compte sur le site de l'Accorderie: ici
  

L'accorderie, 234  rue de Crimée (19e)- Métro : Crimée- Tél. : 01 40 38 94 21

Site web de l'accorderie du 19e 

Le site web des accorderies  

 

TV Paris (logo)

En vidéo...

  • Avec la Belle Assiette un chef vient cuisiner chez vous

    >>Toutes les vidéos

Dossier

  • Le FMAC à l'école

    Crédits

    Exposer des œuvres d'art contemporain dans des écoles, collèges, centres scolaires et hôpitaux parisiens, telle est l’expérience initiée par le Fonds municipal d'art contemporain dans le cadre de l'opération "L'art pour grandir".

  • Comment ouvrir une chambre d'hôtes à Paris ?

    Crédits

    La semaine prochaine Clara va recevoir deux jeunes filles venues de New York. Cet été, elle se prépare à l'arrivée d'un jeune couple de Japonais en voyage de noces dans la capitale. Clara a sa chambre d'hôtes dans son appartement du 11ème arrondissement. Si comme elle, vous voulez tenter l'expérience de location de chambre d'hôtes à Paris, suivez notre guide...