«« retour

Partager sur Facebook | Partager sur Twiter | Partager | Imprimer | A+ | A- | A=Améliorer l'efficacité économique : Mieux acheter et mieux commander

Mairie de Paris
[04/10/2011]
Mieux acheter et mieux commander sont des objectifs majeurs pour la collectivité parisienne afin d'assurer la performance de l'Achat. La Ville de Paris a entrepris une démarche d'organisation et de professionnalisation de la fonction Achat qui doit permettre de :
- structurer les services et identifier les acteurs ;
- développer les compétences et les expertises en mettant en place des plans de formation adaptés afin que les agents en charge de l'achat maîtrisent les techniques et savoirs nécessaires.

Puce municipalité Mieux Acheter : 

Mieux acheter passe par :
- une meilleure définition des besoins en termes fonctionnels, avec la recherche de standardisation de produits ;
- le regroupement des besoins de même nature, au niveau adéquat en identifiant et isolant les besoins particuliers ;
- l'intégration des coûts induits ou associés au coût d'achat (maintenance, stockage, etc...) ;
- le recours à la négociation chaque fois que le CMP le permet ;
- la connaissance des marchés fournisseurs et la veille technologique ;
- des échanges avec d'autres collectivités afin de comparer les pratiques et les prix ;
- la mise ne place de suivi qualité auprès des utilisateurs. Mieux commander est le second grand axe pour améliorer l'efficacité de l'achat. Cela passe par l'amélioration des circuits d'acquisition et d'approvisionnement :
- la mise en place de plans d'économie et de politiques de consommation (éviter les gaspillages) ;
- la recherche de facturations adaptées aux achats de faible montant.

    Négociation : La négociation peut et doit être pratiquée chaque fois que le Code des Marchés le permet. La Ville de Paris s'est engagée dans un vaste plan de formation à la négociation des différents acteurs de l'achat et a défini des règles de négociation afin d'assurer l'égalité de traitement des candidats, la transparence des procédures et leur traçabilité.

    Recours aux enchères inversées : Les enchères inversées sont désormais autorisées dans le secteur public pour les achats de fournitures (article 56 du Code des Marchés Publics). Lorsque le marché le permet et, en particulier, s'il existe une forte compétition parmi les fournisseurs et que le montant du marché mis en jeu est significatif, il peut être intéressant d'envisager l'opportunité de prévoir des enchères inversées. La Ville de Paris a décidé de se lancer dans une telle expérimentation, et, avec l'aide d'un prestataire a engager des consultations avec enchères inversées en 2005.
Cette démarche est amenée à être étendue dans les secteurs qui s'y prêtent (achat de fournitures courantes standardisées).
Puce municipalité  Mieux commander

Mieux commander est le second grand axe pour améliorer l'efficacité de l'achat. Cela passe par l'amélioration des circuits d'acquisition et d'approvisionnement :
- la mise en place de plans d'économie et de politiques de consommation (éviter les gaspillages) ;
- la recherche de facturations adaptées aux achats de faible montant.
- la mise en place d'outils simplifiant et accélérant les délais de commandes et de règlement tel que la carte achat pour laquelle une expérimentation est en cours.

La carte de Paris - nouvelle fenêtre

La carte de Paris