«« retour

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Ville de Paris décerne deux bourses de recherche contre la xénophobie et l’antisémitisme

05/12/2011
Par Mme Yamina BENGUIGUI
 et M. Jean-Louis MISSIKA

La Ville de Paris encourage la recherche et la diffusion des travaux contre la xénophobie et l’antisémitisme, en décernant chaque année deux bourses de recherche d’une valeur de 15 000€ chacune. Ces travaux ont vocation à contribuer à une réflexion sur des thèmes dont l’actualité reste importante.

Le jury présidé par Jean-Louis Missika, adjoint au Maire de Paris chargé de l’innovation, de la recherche et des universités et Yamina Benguigui, adjointe au Maire de Paris chargée des droits de l'homme et de la lutte contre les discriminations, était composé de deux conseillers de Paris et de quatre chercheurs : Dominique Bourel, Anny Dayan-Rosenman, Judith Olszowy-Schlanger et Vincent Tiberj.

Parmi les onze candidatures éligibles en 2011, le jury a distingué deux lauréates sur des critères d’originalité du projet, d’excellence scientifique et de rigueur méthodologique.

- Huda ASAL, docteur en socio-histoire et chercheuse au Centre de recherches historiques de l’EHESS, pour son projet intitulé « Débat sur la notion d’″islamophobie″ en France : presse, usages savants et pratiques militantes »,

- Silvia FALCONIERI, docteur en histoire du droit, chercheuse au Centre d’études des normes juridiques, pour son projet intitulé « Le droit de la race. Apprendre l’antisémitisme dans la faculté de droit de Paris (1940-1945) ».

Les deux lauréates recevront chacune une dotation de 15 000 €.

Jean-Louis MISSIKA et Yamina BENGUIGUI se réjouissent de la qualité des travaux présentés par les lauréates et leur adressent toutes leurs félicitations.

Vidéos

  • Budget participatif : ils ont voté, et vous ?

    >>Toutes les vidéos

Dossier

  • Le Crédit Municipal de Paris

    Crédit Municipal de ParisCrédits

    Le Crédit Municipal de Paris (CMP) est un établissement public communal à vocation sociale.

    Le CMP  est la plus ancienne institution financière parisienne : depuis plus de 230 ans, sa vocation est de permettre aux parisiens de faire face à un besoin de trésorerie ou à une difficulté financière passagère ou structurelle.