«« retour

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Plan hivernal : la Ville de Paris mobilisée et vigilante pour protéger les personnes à la rue

24/10/2012

 

La Ville de Paris note avec satisfaction l’annonce d’une augmentation sensible du nombre de places d’hébergement provisoire qui seront ouvertes à Paris pendant la période hivernale par les services de l’Etat.

Pour la première fois, le gouvernement affirme également qu’une attention particulière sera portée aux sorties du dispositif à la fin de l’hiver, ce qui était une demande récurrente de la Ville et des associations. Le dispositif d'hébergement étant saturé, la Ville sera très vigilante sur la création de places pérennes à l’échelle métropolitaine, afin d’éviter les remises à la rue des personnes sans abri.
Comme chaque hiver, bien qu’il s’agisse d’une compétence de l’Etat, la collectivité parisienne se mobilisera fortement pour protéger les personnes sans abri.

Aussi cet hiver, la Ville de Paris :

- peut mobiliser jusqu’à 950 places de mise à l’abri durant les phases de grands froids dans 12 gymnases et dans les mairies des 1er, 3e, 4e, 11e et 15e arrondissements. Dans les gymnases, l’accueil sera assuré par des agents volontaires du Centre d’action sociale de la Ville de Paris avec l’appui de bénévoles. Un coordinateur social sera présent dans chaque gymnase pour faciliter l’évaluation sociale des personnes accueillies et les orienter vers l’offre d’hébergement de droit commun ;

- propose la mise à disposition de 20 appartements rue de Gergovie (14e) pour permettre l’accueil de familles ;

- assure une veille renforcée dans les bois de Vincennes et Boulogne en lien avec les associations et renforce les maraudes du Samu Social avec quatre équipes véhiculées mobilisables ;

- élargit les horaires des accueils de jour en cas de grand froid dans les espaces solidarité insertion (ESI) de la Ville (dans les 14e et 16e).


En cas de crise, la Ville se tient prête à ouvrir des places de mise à l’abri pour les mineurs étrangers isolés, en lien avec l’Etat.

Cependant, en dépit des moyens accrus qui seront consacrés à la prise en charge des personnes sans abri, la collectivité parisienne reste très inquiète sur l’hébergement des familles, constatant dès aujourd’hui l’incapacité du Samu Social de Paris à répondre chaque jour à des centaines de demandes, du fait de la saturation de l’offre hôtelière. L’Etat devra renforcer sans attendre les moyens du Samu Social pour qu’aucune famille ne soit contrainte de dormir dans la rue.

Vidéos

  • Les crèches inter-entreprises : mode d’emploi

    >>Toutes les vidéos

Dossier

  • RSA : mode d'emploi

    DASES - Logo départemental du rSa pour ParisCrédits

    Le revenu de Solidarité active (RSA) garantit un minimum de ressources en complément d’un bas salaire ou en l’absence de tout revenu d’activité.

    Le revenu de solidarité active (RSA) est étendu aux jeunes de moins de 25 ans depuis le 1er septembre 2010.

    Le montant du RSA jeune, est établi sur les mêmes bases que celui du RSA généralisé. Il varie en fonction des ressources et de la situation familiale.

  • Le Crédit Municipal de Paris

    Crédit Municipal de ParisCrédits

    Le Crédit Municipal de Paris (CMP) est un établissement public communal à vocation sociale.

    Le CMP  est la plus ancienne institution financière parisienne : depuis plus de 230 ans, sa vocation est de permettre aux parisiens de faire face à un besoin de trésorerie ou à une difficulté financière passagère ou structurelle. 

  • Le Département de Paris recrute des assistants familiaux

    Assistants de vie scolaireCrédits

    Accueillir à son domicile, un enfant ou un jeune pris en charge par l’aide sociale à l’enfance de Paris, âgé de quelques mois à 18 ans, telle est la mission d'un assistant familial. Il (ou elle) lui apportera un cadre éducatif, un environnement familial stable et concourra à la mise en oeuvre de son projet de vie.